Leur action

Les ARNI sont une nouvelle classe de médicaments et constituent donc un traitement nouveau contre l’insuffisance cardiaque. Une fois ingéré, le médicament produit principalement deux effets. Le premier est similaire à celui des inhibiteurs de l’ECA et des ARA (voir ci-dessus). L’autre effet consiste à renforcer un système hormonal régulé par le muscle cardiaque lui-même, qui libère du peptide natriurétique cérébral (PNC). Le PNC a de multiples effets, comme la vasodilatation des vaisseaux sanguins, ce qui implique une plus grande élimination de sel par les reins et une diurèse accrue. Les ARNI constituent une option pour les patients qui continuent à présenter des symptômes en dépit d’un traitement optimal.

Quels sont les bénéfices escomptés ?

Une grande étude a montré que les ARNI réduisaient le nombre d’hospitalisations pour insuffisance cardiaque et prolongeaient la durée de vie.

Effets secondaires

Les effets secondaires incluent une faible pression artérielle, des vertiges et une dégradation de la fonction rénale. Une surveillance régulière est donc nécessaire, comme pour les inhibiteurs de de l’ECAé et les ARA. Les patients traits par ARNI ne doivent pas prendre d’inhibiteur de l’ECA ni d’ARA en même temps.

Également connus sous le nom de :

Sacubitril/Valsartan (Entresto®)

Retourner à la rubrique « Les médicaments contre l’insuffisance cardiaque »