Actualisé et amélioré

Apnée centrale du sommeil

Le terme apnée signifie qu’une personne cesse de respirer pendant une courte période. Les patients souffrant d’insuffisance cardiaque éprouvent souvent des troubles du sommeil la nuit, qui peuvent inclure une apnée et des épisodes de dyspnée paroxystique qui se manifestent généralement par un essoufflement soudain lorsqu’ils sont allongés, ce qui peut entraîner un éveil et la nécessité de s’asseoir ou de se lever. Un rythme respiratoire anormal pendant la nuit est observé (appelé respiration désordonnée du sommeil). Les types les plus courants de respiration désordonnée du sommeil sont l’apnée centrale du sommeil, l’apnée obstructive du sommeil ou un mélange des deux. Un examen attentif des antécédents de sommeil est essentiel pour établir le diagnostic. Cela consiste à demander à un partenaire comment le patient souffrant d’insuffisance cardiaque dort, y compris une description détaillée du rythme respiratoire. Il est important, en particulier, de poser des questions sur les épisodes d’arrêt respiratoire liés au ronflement.

L’apnée centrale du sommeil est un trouble lié au sommeil dans lequel le patient cesse de respirer pendant la nuit (ou sa respiration diminue sensiblement), généralement pendant 10 à 30 secondes, soit par intermittence, soit par cycles. Dans certains cas, cela peut ressembler à des phases respiratoires rythmiques, croissantes et décroissantes, incluant des épisodes d’apnée (arrêt respiratoire) appelées respiration de Cheyne–Stokes. En cas d’insuffisance cardiaque, ce rythme est causé par des signaux anormaux envoyés par le cerveau. Les patients souffrant d’insuffisance cardiaque peuvent avoir une circulation plus lente qui peut empêcher de détecter rapidement des niveaux changeants de gaz sanguins (oxygène et dioxyde de carbone). Cela provoque la diminution, voire l’arrêt, de l’envoi des signaux de respiration aux muscles respiratoires qui se trouvent dans la poitrine et le diaphragme. Cette respiration désordonnée du sommeil est différente de l’apnée obstructive du sommeil (qui peut également être présente dans l’insuffisance cardiaque) et est causée par une interruption de la respiration due à une obstruction partielle du flux d’air normal dans les voies respiratoires supérieures, habituellement associée au ronflement.

Une diminution du taux d’oxygène dans le sang due à une respiration superficielle ou à de longues pauses respiratoires peut être nocive car elle peut provoquer un réveil fréquent des patients tout au long de la nuit, entraînant des difficultés à s’endormir (insomnie) et une fatigue pendant la journée. Ce déficit en oxygène peut également déclencher des poussées de stimulation dans le système nerveux sympathique, qui régule la tension artérielle et la fréquence cardiaque, et cette activation peut avoir des effets négatifs sur le système cardiovasculaire.

 

Apnée et insuffisance cardiaque

Les patients souffrant d’insuffisance cardiaque et d’apnée centrale du sommeil signalent généralement des réveils brusques accompagnés d’un essoufflement, de difficultés à dormir, de difficultés à se concentrer, de maux de tête matinaux et d’une somnolence diurne excessive. Cela peut provoquer l’endormissement d’un patient au travail ou même pendant une activité quotidienne normale. Les patients signalent également une fatigue et une altération supplémentaire de la tolérance à l’exercice physique. L’anxiété et la dépression peuvent compliquer les symptômes.

Généralement, le ronflement est lié à une respiration désordonnée du sommeil, mais il indique plus souvent un certain degré d’obstruction des voies respiratoires supérieures (apnée obstructive du sommeil). Cependant, des ronflements et une respiration désordonnée du sommeil peuvent également être présents chez des patients ne présentant aucune obstruction (apnée centrale du sommeil). Fait important, l’apnée centrale du sommeil nuit non seulement à la qualité de vie, mais est également associée à un mauvais pronostic avec des hospitalisations plus fréquentes, un risque plus élevé d’anomalies du rythme cardiaque et de complications potentiellement graves.

Le diagnostic de la respiration désordonnée du sommeil nécessite un examen détaillé des antécédents de sommeil du patient. Les questionnaires sont également souvent utiles. Une polysomnographie de nuit, au cours de laquelle le rythme respiratoire est soigneusement surveillé et analysé, peut être recommandée. La confirmation d’un diagnostic final d’apnée du sommeil nécessite parfois d’être examiné par un spécialiste utilisant des équipements avancés pour étudier un patient dans un laboratoire du sommeil.

Les traitements de l’apnée centrale du sommeil chez les patients souffrant d’une insuffisance cardiaque sont encore controversés. L’optimisation du traitement de l’insuffisance cardiaque est essentielle, de préférence par une équipe de gestion de l’insuffisance cardiaque, en utilisant des médicaments appropriés et des interventions spécifiques, telles que des dispositifs lorsque cela est indiqué. Une psychothérapie peut être recommandée chez certains patients. Cependant, il n’existe actuellement aucune forme particulière de traitement dont il a été prouvé qu’il améliorait les résultats. Dans le passé, des masques respiratoires à pression positive étaient parfois recommandés, mais des preuves récentes indiquent qu’ils ne sont pas utiles pour les patients souffrant d’une insuffisance cardiaque. D’autres dispositifs d’alarme relativement simples qui réagissent pendant les périodes d’apnée peuvent être utiles. Chez certains patients présentant des symptômes graves, un traitement par stimulation nerveuse dite phrénique avec un dispositif ressemblant à un stimulateur cardiaque peut être envisagé. Ce dispositif est programmé pour surveiller la respiration et détecter les arrêts respiratoires et les longues périodes d’apnée. L’appareil stimulera alors le diaphragme pour rétablir une ventilation et une respiration adéquates jusqu’à ce que la respiration normale reprenne.

 

Retour à Autres problèmes médicaux courants et insuffisance cardiaque

VOYAGE À TRAVERS L'INSUFFISANCE CARDIAQUE

Une série d'animations simples sur l'insuffisance cardiaque et son traitement

Ces animations commentées expliquent comment un cœur sain fonctionne, ce qui arrive en cas d’insuffisance cardiaque et comment les divers traitements agissent pour améliorer votre santé.

OUTILS PRATIQUES

Cliquez pour imprimer ces outils qui vous aideront à surveiller votre insuffisance cardiaque

EXPÉRIENCE DE PATIENTS

Partagez l’expérience d’autres patients qui livrent leurs témoignages

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Partagez votre expérience avec notre communauté de Fans.

Haut