Les questions des soins médicaux peuvent être particulièrement déroutantes et accablantes au premier abord, parce qu'il peut sembler y avoir beaucoup d'informations à retenir.

Voici quelques suggestions pour aider votre conjoint ou votre parent à gérer ses soins médicaux :

  • Participez activement aux visites chez le médecin en posant des questions et en prenant des notes (mais sans contrôler la conversation). Cela vous permettra d’aider votre conjoint ou votre parent à garder une trace des informations concernant ses médicaments contre l’insuffisance cardiaque, son alimentation et les exercices physiques.
  • Aidez votre conjoint ou votre parent à suivre les conseils du médecin et de l’infirmière, en apportant une aide pratique et un soutien moral. Par exemple :aidez-le/la à gérer ses médicaments, proposez-lui de faire de l'exercice ensemble régulièrement et, si vous fumez aussi, faites un effort pour arrêter de fumer en même temps , achetez et préparez des aliments sains et pauvres en sel que vous et votre conjoint ou parent appréciez et rappelez-lui gentiment pourquoi il est important qu’il ou elle modifie son alimentation, aidez-le/la à contrôler ses symptômes en l’encourageant à se peser quotidiennement et à mesurer sa fréquence cardiaque et sa tension artérielle deux fois par semaine.
  • Encouragez votre conjoint ou parent à se faire vacciner contre la grippe et la pneumonie si cela est recommandé par son médecin ou son infirmière.
  • Contrôlez les progrès de votre conjoint ou parent. Les médecins et les infirmières comptent souvent sur les personnes soignantes de la famille pour obtenir des informations sur l'état du malade, l’évolution des symptômes et les progrès concernant les recommandations relatives à l’alimentation et à l’exercice physique. Pour en savoir plus sur ce que vous devez surveiller, consultez la rubrique « Signaux d'alerte ».

Retourner à la rubrique « Comprendre votre rôle »