Actualisé et amélioré

Glossaire : découvrez la définition des mots-clés utilisés sur ce site

ABCDEFGHI – J – K – LMNOP – Q – RSTUV – W – X – Y – Z

A

Insuffisance cardiaque aiguë : insuffisance cardiaque qui apparaît soudainement (souvent en raison d’une crise cardiaque). Bien qu’elle puisse être d’emblée sévère, elle peut ne durer que brièvement et s’améliore rapidement avec un traitement.

Glandes surrénales : glandes situées au-dessus de vos reins et qui sécrètent des hormones contrôlant la fréquence cardiaque, la tension artérielle, le fonctionnement des reins, l’utilisation des substances nutritives et ayant d’autres fonctions essentielles.

Directive de soins avancés : document qui expose en détail les traitements et les interventions que vous voulez ou que vous ne voulez pas subir en fin de vie.

Antagonistes des récepteurs de l’adolstérone  : classe de médicaments utilisés pour diminuer la tension artérielle, réduire la congestion et protéger votre cœur.

Anémie : faible quantité de globules rouges ou d’hémoglobine dans les globules rouges, entraînant une réduction de l’apport d’oxygène aux tissus et aux organes.

Angine de poitrine : douleur ou gêne au niveau de la poitrine suite à une diminution de la circulation sanguine dans une partie du muscle cardiaque. Ceci est généralement provoqué par une coronaropathie.

Coronarographie : examen utilisant l’injection d’un liquide visible aux rayons X pour visualiser les obstructions dans vos artères coronaires.

Angiotensine II : hormone produite naturellement par les reins, qui provoque une constriction des vaisseaux sanguins, diminue la production d’urine et augmente la pression artérielle.

Inhibiteurs de l’ECA (enzyme de conversion de l’angiotensine) : classe de médicaments qui inhibent la production d’angiotensine II et diminuent votre tension artérielle.

Antagonistes des récepteurs de l’angiotensine (ARA) : classe de médicaments qui bloque les effets de l’angiotensine II et diminue votre tension artérielle.

Anti-arythmiques : médicaments utilisés pour contrôler les rythmes cardiaques irréguliers et les battements cardiaques excédentaires.

Anticoagulants : médicaments qui empêchent la formation de caillots sanguins, notamment dans les artères coronaires.

Antiplaquettaires : médicaments qui empêchent l’effet des plaquettes sanguines et empêchent la formation de caillots sanguins.

Antithrombotiques : médicaments empêchant la formation ou le développement de caillots sanguins. Les anticoagulants, les antiplaquettaires et les thrombolytiques sont des types d’antithrombotiques.

Arythmie : rythme cardiaque irrégulier.

Asthme : maladie respiratoire qui provoque le rétrécissement des bronches, rendant la respiration particulièrement difficile.

Oreillettes : petites cavités situées en haut du cœur, qui alimentent les cavités plus grandes, appelées ventricules.

Fibrillation auriculaire 
: battement irrégulier, souvent rapide, de la cavité supérieure gauche (oreillette) du cœur entraînant un battement irrégulier des ventricules.

B

Bêtabloquants : classe de médicaments utilisés pour ralentir la fréquence cardiaque ou faire baisser la tension artérielle.

Évanouissement : terme utilisé pour désigner une perte de connaissance soudaine et provisoire, provoquée par une diminution de la circulation sanguine (et donc une réduction d’oxygène) au niveau du cerveau. L’évanouissement est généralement dû à une hypotension ou à une fréquence cardiaque lente.

En aveugle : un essai clinique en aveugle désigne l’étude d’un médicament durant laquelle le participant ne sait pas s’il reçoit le médicament actif à l’étude ou un placebo (pilule fictive).

Nom commercial : nom donné à un médicament par la compagnie pharmaceutique qui le fabrique. Les médecins peuvent prescrire soit le nom commercial soit le nom générique (scientifique).

C

Inhibiteurs calciques : classe de médicaments utilisés pour traiter l’hypertension, l’angine de poitrine et certains rythmes irréguliers du cœur.

Marqueurs cardiaques : substances libérées dans le sang par le muscle cardiaque lorsque celui-ci est abîmé. Les niveaux de ces substances peuvent être mesurés par des prises de sang pour détecter d’éventuelles lésions.

IRM cardiaque : type d’imagerie cardiaque utilisant un puissant champ magnétique pour fournir des images très détaillées du cœur.

Resynchronisation cardiaque (CRT) : type de pacemaker qui aide le cœur à maintenir un rythme normal et permet de mieux coordonner la contraction du ventricule gauche, principale cavité du cœur.

Cardiomyopathie : affection qui provoque une dilatation, une rigidité ou un épaississement anormal du muscle cardiaque. Il existe de nombreuses causes de cardiomyopathie.

Réanimation cardio-respiratoire (RCR) : intervention vitale qui consiste à exercer une pression manuelle de la poitrine pour continuer à faire battre le cœur et à insuffler une respiration par bouche à bouche pour maintenir la respiration.

Cathéter : tube fin et souple utilisé dans de nombreuses interventions.

Radiographie pulmonaire : examen consistant à photographier le thorax, y compris les poumons, le cœur, les vaisseaux sanguins et les os de la colonne vertébrale. En cas d’insuffisance cardiaque, une radiographie pulmonaire est effectuée pour détecter des signes de congestion, d’infection ou d’accumulation de liquide.

Cholestérol : substance cireuse, importante pour de nombreuses fonctions de l’organisme et présente dans de nombreux aliments. Il existe plusieurs types de cholestérol. Un excès de cholestérol de basse densité (LDL) peut entraîner une cardiopathie.

Insuffisance cardiaque chronique : insuffisance cardiaque à long terme, qui évolue lentement, peut s’aggraver progressivement et nécessite un traitement à long terme.

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPOC) : maladie pulmonaire généralement provoquée par le tabagisme et dans laquelle les bronches sont partiellement obstruées, rendant la respiration difficile.

Essais cliniques : études de recherche clinique sur des patients humains, ayant pour but de répondre à des questions précises et d’essayer de trouver de meilleurs moyens d’empêcher, de détecter ou de traiter des pathologies telles que l’insuffisance cardiaque ou de détecter d’éventuels effets secondaires des médicaments. Ces derniers incluent une augmentation de la fréquence cardiaque et une rétention d’eau.

Congénital : qui existe à la naissance. Par exemple, une pathologie présente à la naissance.

Congestion : excès de liquide dans une partie du corps.

Artères coronaires : vaisseaux sanguins qui fournissent le sang au cœur.

Pontage aorto-coronarien (PAC)
: intervention chirurgicale visant à rediriger le flux sanguin en contournant un rétrécissement d’une artère coronaire. Un vaisseau sanguin est prélevé sur la jambe ou la paroi thoracique, puis cousu sur l’artère malade, au-dessus et en dessous du rétrécissement.

Coronaropathie : se produit quand les artères coronaires sont rétrécies ou complètement bouchées, provoquant une diminution de la circulation sanguine et pouvant conduire à l’angine de poitrine, l’infarctus et l’insuffisance cardiaque.

Cyanose : décoloration bleuâtre de la peau due à un manque d’oxygène dans le sang, généralement provoqué par une cardiopathie congénitale.

D

Défibrillation : intervention visant à corriger un rythme cardiaque anormal en administrant une décharge électrique dans la poitrine.

Diabète : affectation qui survient lorsque le corps ne produit pas assez d’insuline ou que l’insuline produite ne fonctionne pas correctement. Cela signifie que le corps ne peut pas utiliser le glucose (sucre) comme il le devrait.

Digoxine : médicament utilisé pour contrôler les anomalies du rythme cardiaque et améliorer la performance cardiaque.

Dilatation : agrandissement ou élargissement d’un vaisseau sanguin ou d’une cavité cardiaque.

Diurétiques 
: classe de médicaments stimulant les reins pour produire plus d’urine, réduisant ainsi la rétention d’eau et la congestion.

Ordre de « Ne pas réanimer » : document qui indique aux professionnels de santé qui vous soignent que vous ne souhaitez pas être réanimé si votre cœur cesse de battre et si vous cessez de respirer.

Double aveugle  : un essai clinique en double aveugle désigne l’étude d’un médicament durant laquelle ni le participant ni l’investigateurs ne savent si le participant reçoit le médicament actif à l’étude ou un placebo.

E

Échocardiographie : examen qui utilise des ondes sonores pour examiner les cavités du cœur, les valves cardiaques et les tissus environnants. Cela permet d’évaluer le fonctionnement du cœur et le flux sanguin.

Électrocardiogramme : examen qui enregistre l’activité électrique du cœur. Des informations concernant la fréquence cardiaque, le rythme cardiaque et la conduction électrique du cœur sont enregistrées. Cela permet de déceler des signes de lésion, d’ischémie et d’hypertrophie.

Dysfonctionnement érectile : terme utilisé pour décrire l’incapacité d’un homme à avoir ou à conserver une érection suffisante pour avoir un rapport sexuel.

Capacité à faire de l’exercice : terme utilisé pour décrire la condition physique d’une personne ou le niveau d’exercice physique dont son corps est capable.

Test d’effort : activité physique contrôlée, généralement pratiquée sur un tapis de course ou un vélo stationnaire, utilisée pour évaluer la résistance du cœur et du corps à l’exercice ou à l’effort. Cet examen permet de révéler des signes d’ischémie due à une coronaropathie.

F

Accumulation de liquide : quand il y a trop de liquide dans la circulation sanguine, la pression dans les vaisseaux sanguins augmente. Le liquide gagne alors les tissus environnants, où il s’accumule, entraînant un œdème.

G

Nom générique 
: nom scientifique de l’ingrédient actif du médicament.

Glucose : sucre qui constitue une source d’énergie indispensable au corps.

H

Hémoglobine : matière complexe riche en protéines et en fer présente dans le sang, qui transporte l’oxygène des poumons jusqu’aux cellules et ramène le dioxyde de carbone rejeté par les cellules jusqu’aux poumons.

Hémorragie : terme médical désignant un saignement. Le terme hémorragie est généralement employé pour parler d’un saignement particulièrement grave.

Crise cardiaque : dégâts qui se produisent dans le muscle cardiaque quand une artère coronaire se bouche et que la circulation sanguine alimentant une partie du muscle cardiaque est très réduite ou s’arrête.

Transplantation cardiaque : intervention chirurgicale qui consiste à remplacer le cœur abîmé d’un patient par un cœur en bon état prélevé chez un donneur récemment décédé.

Hormones : substances libérées dans le sang par diverses glandes du corps, qui contrôlent des fonctions essentielles.

Hypertension artérielle : pression artérielle constamment élevée.

Hyperthyroïdie : affection provoquée par une activité excessive de la thyroïde qui augmente le métabolisme (hyperactivité de la glande thyroïde).

Hypertrophie : augmentation de la taille d’un tissu, d’un organe ou d’un muscle.

I

Défibrillateur automatique implantable (DAI) : petit appareil placé sous la clavicule pour contrôler vos battements cardiaques et traiter les rythmes anormaux du cœur en utilisant des impulsions électriques.

Rapport international normalisé (RIN) : système international utilisé pour contrôler et déterminer les résultats des tests sanguins évaluant la coagulation.

Insuline : hormone produite par le pancréas, qui permet au corps de transformer le glucose en énergie.

Diabète insulino-dépendant 
: affection qui survient lorsque le corps produit peu ou pas d’insuline et ne peut pas utiliser le glucose. Les personnes souffrant de diabète insulino-dépendant doivent recevoir de l’insuline plusieurs fois par jour pour contrôler l’affection.

Battements cardiaques irréguliers : le rythme cardiaque normal peut être perturbé par des contractions supplémentaires, de sorte que les battements semblent irréguliers, trop lents ou trop rapides.

Ischémie : arrêt ou diminution du flux sanguin (et donc de l’oxygène) dans les tissus.

L

Testament biologique : document détaillant les circonstances dans lesquelles vous souhaitez ne pas recevoir de traitement médical destiné à prolonger votre vie dans le cas où vous seriez gravement malade à l’avenir et ne seriez pas en mesure de prendre vous-même les décisions concernant vos soins de santé.

M

Respiration mécanique : utilisation d’une machine pour contrôler la respiration d’une personne et lui fournir de l’oxygène.

Antécédents médicaux  : informations détaillées sur les symptômes d’une personne, ses maladies et traitements récents ou passés, ses interventions chirurgicales, les médicaments pris et sur les problèmes de santé familiaux.

Imagerie à résonance magnétique (IRM) 
: examen qui utilise des ondes radio et magnétiques pour fournir des images détaillées de l’intérieur du corps.

Tomodensitométrie multi-coupes (TDM) 
: examen utilisant un appareil de balayage à rayons X ultra-rapide et un liquide visible aux rayons X pour fournir des images très précises et détaillées du cœur et des artères coronaires.

Myalgie : douleur dans un ou plusieurs muscles.

Myocardite : inflammation aiguë du muscle cardiaque qui peut entraîner une cardiomyopathie.

N

Peptides natriurétiques : famille de protéines fabriquées naturellement qui jouent un rôle dans le dérèglement de l’activité du système rénine-angiotensine-aldostérone.

Nitroglycérine : médicament utilisé pour traiter les épisodes d’angine de poitrine, généralement administré sous forme de comprimés à laisser fondre sous la langue, de sprays ou de patches.

Nitrates : préparations à base de nitroglycérines à longue durée d’action prises par voie orale.

O

Œdème : gonflement d’un tissu en raison de l’accumulation de liquide.

P

Pacemaker : petit appareil implanté sous la clavicule, qui contrôle la fréquence cardiaque et, lorsque nécessaire, stimule la contraction du muscle cardiaque à l’aide d’impulsions électriques.

Palpitations : sensations de battements cardiaques manqués, supplémentaires ou irréguliers.

Intervention coronarienne percutanée (ICP) : intervention permettant de rétablir la circulation sanguine dans une artère rétrécie, en dilatant le vaisseau à l’aide d’un ballon. Celle-ci peut être pratiquée en phase aiguë d’une crise cardiaque et un stent est fréquemment posé.

Scintigraphies de perfusion : scintigraphie qui évalue la circulation sanguine du cœur au repos et à l’effort. L’examen nécessite généralement l’injection d’une substance radioactive.

Examen physique : examen complet d’un patient visant à détecter des signes de maladie ou des anomalies.

Placebo : pilule ou médicament inactif(ve) (fictif(ve)) souvent utilisé(e) dans les essais cliniques.

Plaque : accumulation, dans la paroi d’une artère, de cholestérol, de composés graisseux, de calcium et de produits impliqués dans la coagulation sanguine.

Plaquettes : minuscules particules présentes dans le sang, qui empêchent les saignements et participent à la formation des caillots sanguins.

Pneumonie : inflammation des poumons, généralement provoquée par une infection. La pneumonie survient plus fréquemment chez les personnes atteintes de congestion pulmonaire et d’insuffisance cardiaque.

Potassium : minéral essentiel, nécessaire au fonctionnement normal des cellules. Les diurétiques peuvent entraîner une perte de potassium.

R

Ablation par radiofréquence : intervention utilisant l’énergie électrique pour détruire (procéder à l’ablation) des tissus du cœur qui peuvent perturber le rythme cardiaque (battements irréguliers ou rapides).

Ventriculographie isotopique : examen utilisant de très petites quantités de substances radioactives pour analyser le muscle cardiaque, les cavités cardiaques et les vaisseaux sanguins.

Insuffisance cardiaque droite : affaiblissement du côté droit du cœur, qui ne parvient pas à pomper correctement le sang vers les poumons.

S

Acides gras saturés : type de graisse favorisant le plus le développement d’une coronaropathie.

Spirométrie 
: examen utilisé pour mesurer le volume et le flux d’air inspiré et expiré par les poumons.

Statines : médicaments utilisés pour faire baisser le niveau de cholestérol et empêcher le développement d’une coronaropathie.

Stent : tube en métal ou en plastique inséré dans un vaisseau sanguin rétréci pour le maintenir ouvert.

T

Tachycardie : fréquence cardiaque rapide, généralement supérieure à 100 battements par minute.

Télésurveillance : terme utilisé pour décrire des informations envoyées à votre médecin ou infirmière par voie électronique (par exemple par téléphone). Les informations peuvent également être transmises automatiquement au centre par un pacemaker, un DAI ou un CRT depuis votre domicile. Il existe différentes méthodes permettant d’établir ce type de surveillance à distance. La télésurveillance est de plus en plus courante et fait partie du contrôle de routine des pacemakers.

Thrombolytiques : médicaments administrés en injection pour dissoudre les caillots sanguins dans les artères coronaires.

Thyroïde
: glande en forme de papillon située dans le cou, qui produit une hormone contrôlant le métabolisme.

U

Graisses insaturées : type de graisse relativement bonne pour l’organisme. À la différence des acides gras saturés, les graisses insaturées peuvent diminuer le taux de cholestérol sanguin.

V

Chirurgie de remplacement valvulaire : intervention chirurgicale visant à remplacer une valve cardiaque abimée par une valve artificielle ou une valve biologique.

Valves : les valves canalisent le sens du flux sanguin dans le cœur, empêchant le sang de refouler.

Vasodilatateurs : médicaments provoquant une dilatation, ou un relâchement des vaisseaux sanguins.

Ventricules : grandes cavités situées dans la partie inférieure du cœur, recevant le sang des oreillettes et pompant le sang hors du cœur vers les poumons et le reste de l’organisme.

Fibrillation ventriculaire : contractions rapides et non coordonnées des grandes cavités situées dans la partie inférieure du cœur (ventricules).

VOYAGE À TRAVERS L'INSUFFISANCE CARDIAQUE

Une série d'animations simples sur l'insuffisance cardiaque et son traitement

Ces animations commentées expliquent comment un cœur sain fonctionne, ce qui arrive en cas d’insuffisance cardiaque et comment les divers traitements agissent pour améliorer votre santé.

OUTILS PRATIQUES

Cliquez pour imprimer ces outils qui vous aideront à surveiller votre insuffisance cardiaque

EXPÉRIENCE DE PATIENTS

Partagez l’expérience d’autres patients qui livrent leurs témoignages

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Partagez votre expérience avec notre communauté de Fans.

Haut