Actualisé et amélioré

Maladie pulmonaire

De nombreux insuffisants cardiaques souffrent également d’une maladie pulmonaire. Les maladies pulmonaires et l’insuffisance cardiaque peuvent aggraver les symptômes quotidiens, en particulier l’essoufflement et la fatigue. Le terme médical pour l’essoufflement est la dyspnée. Les maladies pulmonaires les plus courantes sont la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), l’emphysème et l’asthme. Les patients peuvent également souffrir de troubles respiratoires du sommeil, de cancer du poumon ou de fibrose pulmonaire.

Les maladies pulmonaires ont généralement une cause spécifique. Le tabagisme peut entraîner une bronchopneumopathie chronique obstructive, l’asthme, l’emphysème ou le cancer du poumon. Les allergies peuvent être des causes saisonnières de maladie pulmonaire. Ces affections causent de l’essoufflement, de la toux, de la fatigue et une diminution de la capacité d’exercice. Les tests diagnostiques couramment utilisés pour détecter une maladie pulmonaire sont les radiographies pulmonaires et les tests de la fonction pulmonaire (spirométrie). L’insuffisance cardiaque peut également se manifester par un épanchement pleural, qui est la collecte de liquide autour du poumon qui provoque ou aggrave l’essoufflement.

Si vous souffrez d’insuffisance cardiaque et si vous avez reçu un diagnostic de maladie pulmonaire, vous devrez suivre des conseils et un traitement spécifiques pour un contrôle optimal de la maladie pulmonaire. La première chose à faire, et la plus importante, est d’arrêter de fumer. En outre, la médication aide principalement à contrôler les symptômes et se base sur des médicaments inhalés (bronchodilatateurs, corticostéroïdes) qui ont généralement peu d’effets secondaires et peuvent être utilisés en plus du traitement pour l’insuffisance cardiaque. Il est également important de se faire vacciner régulièrement contre la grippe (saisonnière), la pneumonie à pneumocoque (tous les 5 ans) et, depuis 2020, contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2.

Les maladies pulmonaires interfèrent avec l’échange gazeux. En conséquence, le transfert d’oxygène des poumons vers le sang, puis via la circulation sanguine vers vos organes, est insuffisant – cette affection est appelée hypoxie. Votre cœur essaiera de compenser en travaillant plus dur pour répondre aux demandes d’oxygène des organes. Si cela est insuffisant, certains patients bénéficieront d’une oxygénothérapie à long terme à domicile. Lorsqu’ ils ont une maladie pulmonaire avancée, les patients ne peuvent pas éliminer suffisamment de dioxyde de carbone, ce qui aggrave encore les symptômes avec la fatigue et l’intolérance à l’exercice.

La BPCO est un facteur important de risque d’insuffisance cardiaque, où le ventricule gauche en particulier présente une fonction réduite. Chez les patients atteints de maladie pulmonaire et d’insuffisance cardiaque, le côté droit du cœur, qui pompe le sang vers les poumons, est également affecté par le travail accru requis pour propulser le sang dans les poumons. Les patients peuvent développer une insuffisance cardiaque du côté droit qui peut ne pas aggraver leur essoufflement, mais entraîner une congestion des veines ainsi qu’une accumulation de liquide et un gonflement des jambes et de l’abdomen. Cette congestion fluidique est appelée œdème, qui est également un symptôme courant d’insuffisance cardiaque. L’insuffisance cardiaque droite isolée est très rare (<1 %).

Les patients souffrant d’insuffisance cardiaque et d’une maladie pulmonaire présentent des symptômes similaires. La congestion pulmonaire due à l’insuffisance cardiaque aggravera les symptômes chez les patients atteints d’une maladie pulmonaire coexistante et peut causer une obstruction supplémentaire telle qu’évaluée par spirométrie. Dans la BPCO, il y a obstruction dans les bronchioles, les petits tubes d’air dans les poumons. En cas d’insuffisance cardiaque, le liquide s’accumule à l’extérieur des bronchioles dans les poumons. Il est donc essentiel de s’assurer que l’insuffisance cardiaque est détectée chez les patients atteints d’une maladie pulmonaire et réciproquement. Discutez de vos symptômes avec votre médecin traitant ou votre infirmier/ère.

Retour à Autres problèmes médicaux courants et insuffisance cardiaque

VOYAGE À TRAVERS L'INSUFFISANCE CARDIAQUE

Une série d'animations simples sur l'insuffisance cardiaque et son traitement

Ces animations commentées expliquent comment un cœur sain fonctionne, ce qui arrive en cas d’insuffisance cardiaque et comment les divers traitements agissent pour améliorer votre santé.

OUTILS PRATIQUES

Cliquez pour imprimer ces outils qui vous aideront à surveiller votre insuffisance cardiaque

EXPÉRIENCE DE PATIENTS

Partagez l’expérience d’autres patients qui livrent leurs témoignages

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Partagez votre expérience avec notre communauté de Fans.

Haut