Les personnes atteintes de maladies graves comme l’insuffisance cardiaque sont prédisposées à se sentir tristes ou déprimées de temps en temps. Cependant, si ces sentiments persistent et que vous remarquez que votre conjoint ou proche éprouve moins de plaisir qu’avant à faire ses activités quotidiennes, ou que votre relation avec lui ou elle en souffre, ce peut être le signe d’une dépression.

Il est important de demander une aide médicale pour dépression ou anxiété, car ces maladies peuvent souvent être traitées. Si rien n’est fait, elles peuvent aggraver la maladie de votre conjoint et votre santé globale.

Si vous constatez certains des symptômes suivants chez votre conjoint ou chez votre parent de manière constante pendant plus de deux semaines, cela signifie qu’il ou elle peut être en dépression :

  • Humeur maussade/tristesse
  • Plus irritable que d'habitude
  • Changements d'appétit
  • Perte d'intérêt pour les choses habituellement appréciées
  • Éloignement des autres
  • Somnolence excessive ou réveil trop matinal
  • Fatigue  permanente/perte d’énergie
  • Sentiment d’être inutile/culpabilité
  • Sentiment de désespoir
  • Pensées morbides ou suicidaires

Les symptômes suivants, s'ils persistent pendant plus de deux semaines, peuvent être signe de grande anxiété :

  • Inquiétude excessive
  • Peurs
  • Énervement inhabituel
  • Agitation
  • Sentiment de nervosité ou tremblements.

Retourner à la rubrique « Comprendre leurs émotions »