Étant donné que certaines affections pulmonaires peuvent comporter des symptômes similaires à ceux de l'insuffisance cardiaque et parce qu'une maladie pulmonaire peut coïncider avec une insuffisance cardiaque, votre médecin peut vous demander de subir une exploration de la fonction pulmonaire. Les explorations fonctionnelles pulmonaires évaluent le fonctionnement de vos poumons. L’examen principal est connu sur le nom de spirométrie. Cet examen mesure quelle quantité d'air peut entrer et sortir de vos poumons, et à quelle vitesse.

Pour la plupart des explorations fonctionnelles pulmonaires, vous porterez une pince nasale visant à empêcher toute entrée ou sortie d’air par le nez au cours de l’examen. On vous demandera ensuite de respirer dans un embout buccal connecté à un appareil enregistrant les données (spiromètre). On vous expliquera ce que vous devez faire, comme inspirer aussi profondément que possible puis expirer aussi rapidement et aussi fort que possible.

La précision de ces examens dépend de votre capacité à respecter toutes les directives. Le technicien responsable de l’examen peut vous encourager vivement à respirer profondément lors de certains examens pour obtenir les meilleurs résultats.

Il est possible que vous toussiez ou que vous vous sentiez étourdi après certains examens, mais vous pourrez vous reposer entre les épreuves. L’examen peut prendre entre 5 et 15 minutes, selon le nombre d’exploitations effectuées.

Les résultats des examens devraient aider votre médecin à :   

  • déterminer la cause de vos problèmes respiratoires
  • diagnostiquer toute maladie pulmonaire que vous pourriez avoir, comme une broncho-pneumopathie obstructive chronique (BPOC) ou de l'asthme
  • suivre l'effet du traitement si vous êtes traité pour une maladie pulmonaire.

Retourner à la rubrique « Examens fréquemment utilisés pour déceler une insuffisance cardiaque »