Il est important d’évaluer votre insuffisance cardiaque lors de votre rendez-vous avec votre professionnel de la santé. Son niveau de classement dépendra de ce que vous ressentez et d’une appréciation de vos symptômes. Le médecin ou l’infirmière voudra savoir comment vous vous êtes senti depuis votre dernière consultation et vous pourrez lui indiquer où vous vous situez entre ces deux niveaux. Vous découvrirez peut-être, par exemple, que vous vous situez en Classe II de la NYHA quatre jours par semaine, et davantage en Classe III les trois autres jours de la semaine. Ces niveaux peuvent également vous aider à gérer votre état au quotidien et vous en ferez part à votre médecin ou à votre infirmière lors de votre rendez-vous suivant. Avec votre aide, votre médecin classera votre insuffisance cardiaque au moment du diagnostic, et de nouveau, lors des visites suivantes. Il existe deux systèmes pour la classification de l’insuffisance cardiaque et il est probable que votre médecin utilise une combinaison des deux.

Classes de la New York Heart Association (NYHA)

Ce système est utilisé pour classifier la gravité de l’affection sur la base des symptômes.

Classe I (aucun symptôme) Vous n’avez aucun symptôme et pouvez effectuer vos tâches quotidiennes sans être fatigué ni être essoufflé.
Classe II (symptômes légers) Vous vous sentez bien au repos, mais une activité modérée vous fatigue ou vous essouffle.
Classe III (symptômes modérés) Vous vous sentez bien au repos, mais les activités physiques, même limitées, vous fatiguent ou vous essoufflent.
Classe IV (symptômes sévères) Vous êtes incapable d’effectuer une quelconque activité physique sans être gêné et vous présentez certains symptômes au repos.

Stades définis par l’American Heart Association/American College of Cardiology

Dans ce système, l'insuffisance cardiaque peut être présente même en l'absence de symptômes.

Stade A Vous n’avez pas d’insuffisance cardiaque.
Cependant, votre risque est élevé en raison de la présence d'une autre pathologie pouvant conduire à une insuffisance cardiaque, telle que l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité ou une coronaropathie.
Stade B Votre cœur a été endommagé par votre ou vos autre(s) pathologie(s) ou par d'autres facteurs, mais vous n'avez encore aucun symptôme.
Stade C Votre cœur est endommagé et vous éprouvez des symptômes d’insuffisance cardiaque.
Stade D Vous avez une insuffisance cardiaque sévère qui nécessite des soins spécialisés, en dépit du traitement que vous suivez déjà.

Retourner à la rubrique « Comment l’insuffisance cardiaque peut-elle évoluer au fil du temps ? »