Actualisé et amélioré

Anomalie de la fonction thyroïdienne

La maladie thyroïdienne est un trouble fréquent et constitue également un facteur de risque de développement ou d’aggravation de l’insuffisance cardiaque. Un dysfonctionnement de la thyroïde (située à l’avant de votre cou) peut être de deux sortes : la production trop élevée ou trop faible d’hormones thyroïdiennes. Les hormones thyroïdiennes régulent le métabolisme cellulaire et envoient un message aux cellules pour qu’elles accélèrent ou ralentissent.
Les symptômes d’une thyroïde hyperactive comprennent des battements cardiaques rapides, une intolérance à la chaleur et à l’exercice, un essoufflement pendant l’effort, une transpiration accrue, une perte de poids et une grande faiblesse. Un excès d’hormone thyroïdienne exerce une pression sur le muscle cardiaque, augmente la fonction de pompage et provoque fréquemment le trouble du rythme cardiaque FA.

En revanche, lorsque la glande thyroïde est sous-active et produit trop peu d’hormones, les caractéristiques typiques sont la prise de poids, l’intolérance au froid, une fréquence cardiaque lente, une diminution de la fonction de pompage, de la faiblesse et une augmentation du taux de cholestérol, lequel contribue à la maladie coronarienne.

Si un trouble thyroïdien est soupçonné, le diagnostic repose sur un test de routine et une analyse des hormones thyroïdiennes dans le sang. Parfois, il est nécessaire d’examiner la glande thyroïde en utilisant une technique d’imagerie/de balayage pour s’assurer qu’aucune autre intervention n’est nécessaire. La correction de la fonction thyroïdienne est essentielle pour fournir un traitement optimal aux patients souffrant d’une insuffisance cardiaque coexistante. En cas de surproduction (hyperthyroïdie), le médecin prescrira souvent des médicaments pour ralentir la production d’hormones thyroïdiennes. Les bêta-bloquants sont particulièrement utiles pour contrôler la fréquence cardiaque lorsque trop d’hormones thyroïdiennes sont produites. Inversement, si la production thyroïdienne est insuffisante (hypothyroïdie), des médicaments sont administrés pour augmenter la quantité d’hormone thyroïdienne dans le sang.

Certains médicaments utilisés pour réguler le rythme cardiaque chez les insuffisants cardiaques contiennent une quantité importante d’iode. Plus important encore, l’amiodarone, couramment utilisée pour plusieurs types de troubles du rythme, peut induire divers types de dysfonctionnement thyroïdiens trop ou pas assez actifs. Par conséquent, pendant le traitement à l’amiodarone, il est important de surveiller les changements de poids, l’intolérance à la chaleur ou au froid, les palpitations ou l’aggravation de l’angine de poitrine. Il est recommandé d’évaluer systématiquement la fonction thyroïdienne au moyen d’un test sanguin chez les patients traités à long terme à l’amiodarone. Si les taux sont anormaux, votre médecin décidera d’arrêter ou non le traitement à l’amiodarone et recommandera, si nécessaire, un médicament de remplacement. L’amiodarone peut également provoquer une photosensibilité et une décoloration caractéristique de la peau. Les troubles légers reviendront généralement à la normale après l’arrêt du traitement à l’amiodarone.

Retour à Autres problèmes médicaux courants et insuffisance cardiaque

VOYAGE À TRAVERS L'INSUFFISANCE CARDIAQUE

Une série d'animations simples sur l'insuffisance cardiaque et son traitement

Ces animations commentées expliquent comment un cœur sain fonctionne, ce qui arrive en cas d’insuffisance cardiaque et comment les divers traitements agissent pour améliorer votre santé.

OUTILS PRATIQUES

Cliquez pour imprimer ces outils qui vous aideront à surveiller votre insuffisance cardiaque

EXPÉRIENCE DE PATIENTS

Partagez l’expérience d’autres patients qui livrent leurs témoignages

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Partagez votre expérience avec notre communauté de Fans.

Haut