© DIPEx (www.healthtalkonline.org)

L’angiographie prend une vingtaine de minutes, mais vous êtes entièrement réveillé. Vous pouvez demander à ce qu’on vous donne à sédatif, mais vous descendez jusqu’à une sorte de bloc opératoire, où on vous insère un cathéter au niveau de l’aine, qui remonte jusqu’au cœur. On vous injecte ensuite un colorant qui permet de détecter d’éventuelles obstructions des artères.

Vous êtes là, allongé, et on vous fait une anesthésie locale pour que vous ne sentiez rien. Vous pouvez suivre la progression du colorant à l’écran et c’est assez intéressant, à vrai dire. La seule chose gênante, ce sont ces bouffées de chaleur qui parcourent tout votre corps. Cela ne fait pas mal, c’est juste une sensation de chaud dans tout le corps [pendant environ deux minutes].

Vous passez cet examen, mais [l’angiographie] ça ne dure qu’une vingtaine de minutes, puis vous retournez dans le service. Vous devez ensuite rester allongé pendant quelques heures. Du fait qu’on a pénétré dans votre artère, on s’assure qu’il n’y a pas d’hémorragie.

Au bout d’un moment, environ quatre heures, je crois, vous avez le droit de vous lever. Je ne suis pas sûr à 100 %, je crois qu’il faut attendre quatre heures, avant de pouvoir vous lever. Vous rentrez rapidement chez vous, cela ne prend qu’une journée. Il ne faut pas en avoir peur, ce n’est rien.