© DIPEx (www.healthtalkonline.org)

Avant ma sortie, le kinésithérapeute m'a emmené dans la salle de sport au sous-sol, où plusieurs personnes faisaient des exercices divers. Elle m’a expliqué que c’était tous d’anciens patients qui avaient subi un pontage, et j’ai été, comment dire..., j'ai été assez impressionné. Vous savez, ils sautaient de haut en bas, ils sautillaient ou faisaient doucement des pompes.

Certains faisaient des choses qui semblaient plutôt difficiles et je me suis dit qu’ils avaient probablement été opérés il y a deux ou trois ans. Alors, je lui ai posé la question et elle s’est tournée vers un des gars et lui a demandé « Quand avez-vous subi votre pontage ? » Et il a répondu, « Oh, il y a tout juste six semaines. »

Alors, oui, ça a été une vraie révélation, je le répète, quelque chose de positif. Et c’est vraiment à partir de ce moment que je me suis senti, et ma femme aussi, nous nous sommes tous les deux sentis positifs à propos de tout cela.