En tant que personne aidante, il est souvent facile de mettre toute votre énergie, vos efforts et votre attention dans la prise en charge de votre conjoint ou de votre parent, au détriment de vos propres besoins et sentiments. Comme chacun est unique, les réponses émotionnelles aux situations dépendront beaucoup des individus, mais vous pouvez éprouver certains des sentiments ci-dessous dans votre rôle de personne aidante :

  • Vous pouvez penser que vous devez toujours apparaître positif, gai et optimiste, même quand vous êtes confronté à certains problèmes.
  • Vous pouvez avoir tendance à étouffer vos sentiments, ce qui peut parfois mener à une détérioration de votre santé ou à la dépression.
  • Vous pouvez ressentir de l’anxiété, parce que vous n'êtes pas sûr de ce qui arrive à votre conjoint ou votre parent, ou parce que vous vous sentez responsable de son état de santé. Si votre conjoint ou votre parent est également très inquiet, il est difficile pour vous de ne pas partager également son inquiétude.
  • Les circonstances pourraient créer un certain ressentiment. Vous pouvez vous sentir frustré des changements qui se produisent dans votre vie ou en vouloir à votre conjoint ou votre parent d’être la « cause » de ces changements. De même, si votre conjoint ou votre parent est irritable ou peu coopératif, vous pouvez lui en vouloir et avoir le sentiment que tout ce que vous faites n’est pas apprécié à sa juste valeur.
  • Vous pouvez ressentir de la colère parce que votre conjoint ou votre parent souffre d’insuffisance cardiaque. Vous pouvez vous demander pourquoi cela lui est arrivé et en vouloir à la vie, ou lui en vouloir, à lui ou elle, de ne pas avoir empêché la situation en arrêtant de fumer ou de ne pas avoir suivi correctement les conseils médicaux. 
  • Vous pouvez vous sentir coupable d’avoir ces sentiments de colère et de ressentiment. Vous pensez que vous devez être le/la plus fort(e) et qu'avoir ces sentiments signifie que vous trahissez votre conjoint ou votre parent d'une certaine façon.
  • Il peut vous arriver d’éprouver de nombreuses émotions sur une courte période de temps. Un jour vous pouvez vous sentir positif et maître de la situation, et le jour suivant être complètement déprimé et incertain. De temps en temps, vous pouvez vous sentir très isolé et penser que personne d'autre ne peut comprendre ce que vous traversez.

Rassurez-vous, vous n'êtes pas le/la seul(e) à connaître ces émotions. Parler à des personnes qui se trouvent dans des situations semblables peut vous faire du bien.Cliquez ici  pour plus d'informations sur les réseaux de soutien pour les personnes aidantes.