Apprendre que votre conjoint ou parent souffre d'insuffisance cardiaque peut être perturbant autant pour vous que pour lui. Suite à ce diagnostic, les médecins peuvent demander à votre conjoint ou parent de modifier son mode de vie ou ses habitudes en :

  • subissant des examens, en suivant un traitement et en prenant différent médicaments
  • prêtant plus d'attention à son corps
  • arrêtant de fumer
  • modifiant son alimentation
  • adaptant ses activités, par exemple en faisant des exercices réguliers, en se reposant davantage ou en réduisant le stress.

Ces changements peuvent être difficiles et accablants parce qu'ils exigent souvent de rompre avec de vieilles habitudes et de prendre en compte une série de nouveaux éléments. La famille et les amis peuvent rendre ces changements plus faciles à gérer. En tant que soignant, vous jouerez un rôle clef et aurez probablement l'impact le plus important sur le succès du suivi des nouveaux traitements et des adaptations du mode de vie. Cependant, vous allez peut-être devoir changer vos propres habitudes. Le soutien apporté à votre conjoint ou parent peut réduire le temps que vous passez à effectuer vos activités habituelles, comme votre travail, le temps consacré à vos enfants ou petits-enfants et les activités sociales.

Retourner à la rubrique « Comprendre votre rôle »