Décrit son expérience de la coronarographie.

Quand je suis sorti, j'ai dû attendre un peu plus d'un mois pour passer une coronarographie. Quand les autres vous en parlent, cela semble plutôt effrayant, mais en réalité, ce n'est pas effrayant du tout. C'était tout à fait fascinant de regarder les écrans et d’observer le passage du sang par les artères, etc. La seule chose désagréable a été de rester à plat sur le dos pendant quatre heures à la fin. Mais l'expérience que j’ai vécue n’avait rien d’effrayant. Si c’était nécessaire, je la subirais de nouveau.