Pourquoi cette intervention est-elle réalisée ?

L’accumulation de graisses et de cholestérol (connue sous le nom de plaque), ou la formation de gros caillots sanguins, peut provoquer le rétrécissement ou une obstruction de vos artères. Cela peut priver votre cœur d’oxygène, car la circulation sanguine est considérablement réduite. L'intervention coronarienne percutanée (ICP) a pour objectif de rétablir l’apport de sang au cœur en débouchant les artères rétrécies qui peuvent être à l’origine de votre insuffisance cardiaque. Cette intervention est moins invasive que la chirurgie. L’ICP, associée à la pose d’un stent s’est avérée efficace chez de nombreuses personnes.

En quoi consiste l’intervention ?

Un tube fin, flexible et creux (cathéter) comportant un petit ballon gonflable à son extrémité est inséré dans une artère de l’aine ou de l'avant-bras. Ce tube est dirigé vers le cœur par guidage radiographique. Une fois qu'il atteint la partie rétrécie ou obstruée, le ballon est gonflé pour rapidement ouvrir l'artère et rétablir la circulation sanguine. Tous les patients devront prendre des anti-thrombotiques après l’intervention pour empêcher toute formation de caillot.

Questions à poser à votre médecin :

  • Quels sont les risques associés à l’intervention ?
  • Devrai-je rester à l'hôpital ?
  • Que dois-je faire pour me préparer en vue de l’intervention ?
  • Aurai-je une anesthésie générale ou locale ?
  • Devrai-je prendre des médicaments supplémentaires après l’intervention ?
  • Un stent sera-t-il inséré lors de l’IPC ?

Retourner à la rubrique « Autres interventions »