Il est important de profiter des consultations avec votre médecin pour qu’il réponde à toutes les questions concernant votre traitement contre l’insuffisance cardiaque. Nous fournissons ici une liste de questions générales et une explication des raisons pour lesquelles il peut être utile de les poser. Vous pouvez les imprimer et les apporter lors de votre prochaine visite chez le médecin.

MEDICAMENTS

Combien de comprimés devrais-je prendre et à quel moment ?

Votre médecin, pharmacien ou infirmière vous aideront à créer votre tableau personnel de prises médicamenteuses afin de vous rappeler quand et à quelle fréquence prendre vos traitements.

Des effets secondaires sont-ils possibles avec mon (mes) médicament(s)?

Poser cette question vous permettra de savoir à quoi vous attendre en prenant ce médicament et de vous préparer à tout effet indésirable. Si par exemple les vertiges sont un effet secondaire de votre traitement médicamenteux, vous pouvez par exemple éviter de vous lever trop rapidement ou de sortir trop rapidement de votre lit.

Qui devrais-je contacter si je fais une réaction indésirable à mon (mes) médicament(s) ?

Votre médecin vous indiquera qui contacter si vous ne vous sentez pas bien après la prise de votre traitement contre l’insuffisance cardiaque. Vous pourrez ainsi garder ces coordonnées à portée de main et les transmettre à votre famille et à vos amis.

Et si j’oublie un comprimé ?

Votre médecin vous indiquera quoi faire si vous oubliez un ou plusieurs comprimés. La plupart des médicaments contre l’insuffisance cardiaque ne fonctionnent de manière optimale que si la bonne dose est prise au bon moment. En prenant un comprimé en retard, ou deux en même temps, vous prenez le risque d’augmenter la concentration de médicament dans votre organisme à un niveau susceptible d’entraîner des effets secondaires.

À quelle fréquence dois-je renouveler mon ordonnance ?

Votre médecin prescrira votre médicament pour une durée déterminée et vous précisera si vous devez prendre un autre rendez-vous pour obtenir un renouvellement de votre ordonnance ou si vous pouvez obtenir votre médicament auprès de votre centre spécialisé ou en pharmacie. La plupart des médicaments contre l’insuffisance cardiaque doivent être pris quotidiennement. Il est donc important de prévoir les renouvellements à l’avance, afin de ne pas en manquer (pensez aux vacances ou aux projets de voyage).

APPAREILS

Comment savoir si j'ai besoin d'un appareil ?

Votre médecin évaluera vos symptômes et votre fonction cardiaque. Si vos pulsations cardiaques sont trop lentes, il se peut que vous ayez besoin d'un pacemaker. Si vous présentez des symptômes modérés ou sévères d’insuffisance cardiaque et une altération de la contraction ou une désynchronisation, vous pouvez avoir besoin d’une resynchronisation cardiaque (CRT). Si vous avez eu des épisodes de troubles du rythme cardiaque graves, il est possible d’envisager la pose d'un défibrillateur implantable (DAI).

Quels sont les risques associés au port d’un dispositif implantable ?

Votre médecin sera en mesure de vous informer sur les risques liés au port d’un dispositif implantable. Pour la plupart des patients, les avantages liés au dispositif sont de loin supérieurs aux risques.

Aurai-je besoin d'une anesthésie générale ou locale pour la pose de l’appareil ?

Une anesthésie générale implique de vous endormir. Lors d’une anesthésie locale, vous serez éveillé mais la partie de votre corps subissant l’opération sera insensibilisée. Votre médecin pourra vous dire si vous avez besoin d’une anesthésie locale ou générale, afin que vous puissiez vous y préparer. On pourra vous demander de ne pas manger ni boire jusqu'à six heures avant une anesthésie générale et pour la plupart des interventions.

Devrai-je être hospitalisé pour la pose de l’appareil ?

Votre médecin vous dira si vous devez être hospitalisé. Cela dépend souvent du type d’anesthésie que vous avez subie : si vous avez eu une anesthésie générale, le temps de récupération sera plus long que pour une anesthésie locale. Vous serez peut-être admis à l'hôpital la veille si votre appareil est implanté tôt le matin.

À quelle fréquence devrai-je revenir pour faire vérifier mon appareil ?

Votre médecin vous dira à quelle fréquence votre appareil doit être vérifié. Il est très important de vous rendre à ces rendez-vous. Assurez-vous de les planifier à l’avance et de ne pas prévoir de vacances au moment où votre appareil doit être vérifié. Il sera nécessaire de remplacer votre appareil à un moment donné et votre médecin pourra vous préciser plus ou moins à quel moment cela sera nécessaire.

Pourrai-je prendre l'avion, conduire une voiture et effectuer d'autres activités normales ?

Après l'implantation de votre appareil, vous pourrez normalement continuer à prendre l’avion et à conduire. Toutefois, votre médecin pourra vous conseiller sur les gestes et activités à éviter. Il peut y avoir quelques restrictions sur la conduite d’un véhicule juste après l'implantation de votre appareil et ce sujet devrait être abordé lors de votre consultation. Votre médecin ou votre kinésithérapeute vous recommandera un programme d'exercices physiques progressifs, afin de s’assurer que vous ne fassiez pas trop rapidement des efforts trop intenses.

Devrai-je prendre des médicaments supplémentaires après l'implantation de l’appareil ?

Vous pourrez être amené à prendre des médicaments supplémentaires ou à changer les médicaments que vous preniez avant la pose de l’appareil. Votre médecin vous dira quels médicaments vous devez prendre, combien de fois et pendant combien de temps. Vous pourrez alors les ajouter à votre traitement quotidien et les noter dans votre tableau des médicaments, afin de ne pas les oublier.

CHIRURGIE/INTERVENTIONS

Quels sont les risques associés à cette opération ?

Avant toute opération, votre médecin discutera avec vous de l’intervention et de tous les risques associés. Pour la plupart des patients, les bénéfices liés à la chirurgie surpassent de loin les risques.

Devrai-je être hospitalisé ?

Votre médecin pourra vous dire s’il est nécessaire que vous preniez vos dispositions pour rester à l'hôpital. Vous pourrez donc vous organiser en conséquence.

Combien de temps l’opération/l’intervention durera-t-elle ?

Votre médecin pourra vous donner une idée de la durée de l’intervention et de l’hospitalisation. Vous pourrez donc vous organiser en conséquence.

Sentirai-je quoi que ce soit ?

Votre médecin vous indiquera si vous devez subir une anesthésie générale ou locale pendant l’intervention. En cas d’anesthésie générale, vous serez endormi et vous ne serez donc pas conscient de l’opération/intervention. Si vous êtes sous anesthésie locale, vous serez éveillé pendant l’intervention, mais vous ne sentirez rien, car la zone opératoire sera insensibilisée.

Devrai-je prendre des médicaments supplémentaires après l’intervention ?

Vous pourrez être amené, après votre opération, à prendre des médicaments différents de ceux que vous preniez précédemment. Vous pouvez inscrire les questions sur la liste de médicaments afin de vérifier, après l’opération, la dose et le nombre de prises, ainsi que les éventuels effets secondaires associés.

Combien de temps devrai-je attendre avant de me sentir mieux ?

Votre médecin sera en mesure de vous donner une idée du temps nécessaire pour vous remettre de votre opération. Même si cela peut ne pas prendre trop longtemps pour se remettre de l’opération, il peut s’écouler quelque temps avant que vous ne remarquiez les bénéfices de l’opération sur vos symptômes d’insuffisance cardiaque.

Devrai-je modifier mon mode de vie ?

Après votre opération, il est possible que vous ne repreniez pas immédiatement votre régime alimentaire normal et vos activités physiques. Votre médecin pourra vous conseiller sur ce que vous pouvez faire et ce que vous devriez éviter de faire.