La première chose qu’un médecin fera s'il soupçonne une insuffisance cardiaque, est de recueillir vos antécédents médicaux et faire un examen physique complet.

Il est important d’identifier vos symptômes actuels, mais également d’essayer d’identifier la cause possible de votre insuffisance cardiaque.

Lorsque votre médecin recueillera vos antécédents médicaux et effectuera votre examen médical, il vous posera des questions sur vos symptômes, vos maladies récentes ou anciennes, votre activité physique, votre respiration, votre sommeil, votre régime alimentaire, et vos autres activités.

Une fois que le médecin aura terminé de recueillir vos antécédents médicaux, il ou elle effectuera un examen physique. Les parties de l’examen physique les plus utiles pour diagnostiquer l’insuffisance cardiaque sont :

  • Mesure de la pression artérielle et du pouls. L’hypertension artérielle exerce un effort supplémentaire sur le cœur et une pulsation cardiaque irrégulière et/ou rapide pourrait indiquer que le cœur essaye de pomper plus vite pour compenser.
  • Évaluation de la couleur et de la chaleur de la peau.
  • Vérification des veines de votre cou. Si le sang reflue dans votre cœur, les veines du cou peuvent gonfler ou faire saillie.
  • Écoute de la respiration et des bruits du cœur avec un stéthoscope. Des râles crépitants ou un sifflement dans les poumons peuvent indiquer une rétention de liquide dans les poumons. Les bruits cardiaques anormaux (souffles) peuvent révéler des défauts au niveau des valves.
  • Examen de l'abdomen à la recherche d'un gonflement causé par l'accumulation de liquide.
  • Examen des chevilles et des jambes à la recherche d'un gonflement causé par l'accumulation de liquide.
  • Mesure de votre poids corporel.

Retourner à la rubrique « Examens fréquemment utilisés pour déceler une insuffisance cardiaque »