Il peut vous être difficile, dans un premier temps, de parler de votre insuffisance cardiaque. Il vous sera d'autant plus difficile de le faire si vous avez du mal à accepter votre diagnostic. Il est important de comprendre que vos proches peuvent éprouver des sentiments semblables, comme la crainte et l’inquiétude pour votre santé et votre bien-être. Ils peuvent avoir besoin de partager leurs pensées et sentiments avec vous. La réticence que vous pourriez avoir à partager vos sentiments sur ce qui vous arrive peut aussi affecter les personnes autour de vous.   

La prise en charge efficace de l’insuffisance cardiaque est souvent un effort commun. Vos proches peuvent jouer un rôle clef en vous soutenant afin que vous puissiez vivre aussi activement que possible malgré votre insuffisance cardiaque. Il est donc important pour votre propre bien-être que vous n’empêchiez pas vos proches de vous aider ou de vous soutenir pendant ce moment de votre vie. Montrez-leur que vous appréciez leur dévouement. 
 
Les suggestions suivantes vous seront peut-être utiles pour communiquer avec vos proches au sujet de votre insuffisance cardiaque et pour les impliquer dans vos soins ou votre nouvelle routine de vie :  

  • Au fur et à mesure que vous en apprenez davantage au sujet de votre insuffisance cardiaque, informez vos proches. 
     
  • Expliquez à vos proches la meilleure manière de vous apporter un appui moral et émotionnel. 
      
  • Impliquez-les pour qu’ils vous aident dans différents aspects de vos soins médicaux : par exemple en vous aidant dans la prise des médicaments ou en mesurant votre fréquence cardiaque et votre tension artérielle. 
        
  • Envisagez de quelle manière vous et votre famille pouvez partager des activités ensemble. Par exemple :  
      
    • Soyez ouvert aux sorties en famille comportant un niveau d’activité approprié à votre condition.
        
    • Préparez des repas sains ensemble.
       
    • Encouragez d'autres membres de la famille à faire les mêmes changements à leur style de vie car cela peut également diminuer leur propre risque de contracter une cardiopathie.  
        
  • Faites savoir que vous accepterez de l'aide, mais que vous voulez rester le plus indépendant possible. Les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque ont souvent certaines limites physiques mais elles doivent également être actives et faire de l'exercice régulièrement. Il s’agit d’une partie essentielle de votre plan de traitement.     
     
  • Explorez ce site Web avec un proche.  

Retour à la rubrique « Relationnel »