La plupart des personnes atteintes d’insuffisance cardiaque peuvent conduire une voiture sans risque. Cependant, les personnes ayant des antécédents de perte de conscience ou d'évanouissement en raison d'un rythme cardiaque anormal (arythmie)  devraient demander conseil à leur médecin avant de conduire.

Les personnes qui conduisent pour gagner leur vie sont susceptibles de devoir faire évaluer régulièrement leur état de santé et dans certains pays, la conduite pourrait leur être interdite. Si vous conduisez un poids lourd ou un véhicule de service public, vous devriez demander à votre médecin de vérifier les toutes dernières informations auprès du Ministère des transports pour des conseils à jour sur l'insuffisance cardiaque chronique.
  
Avoir un pacemaker ne vous empêche pas de conserver votre permis de conduire.