La ventriculographie radio-isotopique (connue sous le nom de MUGA) est un test qui utilise de très faibles quantités de produits radioactifs appelés traceurs, pour rendre votre cœur et vos vaisseaux visibles. Ce test évalue la fonction cardiaque.

La scintigraphie de perfusion mettra en évidence le flux sanguin à travers le muscle cardiaque et peut détecter des zones de faible flux sanguin (ischémie).

Pour les deux tests, les traceurs sont injectés dans votre veine et sont suivis à travers le cœur à l’aide de caméras ou de scanners spéciaux. Le test se déroule généralement au repos ou éventuellement de nouveau à l’effort ou après avoir pris certains médicaments. On peut vous demander de ne prendre ni aliments ni boissons contenant de la caféine ou de l'alcool plusieurs heures avant les tests. Vous devrez prendre votre traitement habituel à moins qu'on vous précise de ne pas le faire.

Les examens de médecine nucléaire ne comportent que des risques faibles de complications, étant donné la petite quantité d'irradiation.

Retourner à la rubrique « Examens fréquemment utilisés pour déceler une insuffisance cardiaque »