Réduire la consommation de sel est importante chez les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque. Votre corps a réellement besoin de sel pour fonctionner, cependant, seule une petite quantité est nécessaire et la plupart des produits alimentaires contiennent naturellement du sel. Essayez de limiter votre consommation de sel à 2 à 3 grammes par jour au plus.

Pourquoi?
L’insuffisance cardiaque provoque une rétention de sel et d’eau supplémentaire, ce qui entraîne une rétention de liquide. Ce liquide en excès entraîne un gonflement de vos chevilles, pieds ou de votre estomac ainsi qu’une prise de poids. Il peut également provoquer une congestion de vos poumons et un essoufflement. Votre cœur doit travailler plus fort en raison du liquide supplémentaire qui augmente le volume de sang que votre cœur doit pomper dans tout votre corps.

Le sel provoque également la soif. Par conséquent, si vous mangez beaucoup de produits alimentaires salés vous aurez envie de boire davantage. Pour des conseils afin de réduire la quantité de liquide que vous buvez, cliquez ici.

Comment?

  • Essayez de manger plus de fruits et légumes (frais si possible), des substituts de viande (comme la protéine de soja), des produits alimentaires non préparés industriellement, des produits laitiers allégés, des graisses polyinsaturées (comme l'huile d'olive), des céréales et du poisson.
  • Essayez d'ajouter des herbes, des épices ou des jus de fruit (citron/citron vert) à votre repas pour ajouter plus de saveurs.
  • Éliminez la salière de la table pour que vous ne soyez pas tenté d'ajouter du sel à votre repas.
  • Évitez les aliments industriels qui contiennent beaucoup de sel, comme les repas préparés, les légumes en conserve, le fromage, les viandes préparées (charcuteries, saucisses, jambons), les céréales en boîte, le pain, les tomates préparées (ketchup, jus de tomate, etc.) et les condiments (sauces soja et Worcestershire). Faites attention au sel caché dans ces produits alimentaires et vérifiez toujours les étiquettes.
  • Lisez toujours l'étiquette des produits alimentaires pour vérifier leur teneur en sel.
  • Prenez en compte ce que vous mangez lorsque vous dînez à l’extérieur.

Vous constaterez que même si vous ne présentez pas les symptômes d’une accumulation de liquide ou que vous prenez un diurétique, la réduction de votre consommation de sel vous apportera un mieux être. Elle améliorera également le fonctionnement de votre traitement. Il a été démontré qu’un régime faible en sel jouait un rôle important dans la prévention des maladies cardiaques. Vous pourrez constater que les membres de votre famille et les amis qui partagent vos repas/achats de nourriture, profiteront également de la diminution de leur consommation de sel.

Retour à la rubrique « Adaptation de votre régime »