Ce qu'ils font
Les diurétiques aident votre corps à se débarrasser de l’excédent de liquides en incitant vos reins à fabriquer plus d’urine. Vous vous rendrez compte que vous urinez davantage (vous éliminez plus d’eau) lorsque vous prenez ce type de médicament – mais ceci ne doit pas vous inquiéter. Vous devrez peut-être organiser vos sorties en fonction du moment où vous prenez vos comprimés.

Eliminer l'excès de liquide facilitera le travail de votre cœur, car il y aura moins de liquide à pomper dans votre corps. Ceci devrait soulager la congestion présente dans vos poumons, ce qui rendra votre respiration plus facile. Le gonflement (oedème) dans vos jambes et dans d’autres parties de votre corps devrait également diminuer. Ceci pourrait entraîner une perte de poids.

Effets secondaires
L’utilisation à long terme d’un diurétique peut entraîner une perte de potassium, un sel nécessaire au bon fonctionnement de votre corps et de votre cœur. C’est pourquoi votre médecin surveillera votre taux de potassium par des analyses de sang régulières. Il pourra vous conseiller de consommer davantage d'aliments contenant du potassium.

Les diurétiques peuvent également vous faire uriner plus souvent. Si vous prenez des doses trop élevées de diurétiques, vous pouvez devenir déshydraté et éventuellement avoir des vertiges.

Conseils essentiels
Vous peser tous les jours et noter votre poids afin d'en discuter avec votre médecin ou votre infirmière est une bonne idée. Cela vous aidera à savoir si vous perdez trop ou trop peu de liquide, et permettra d'adapter la dose de diurétiques si nécessaire.

Certaines personnes pensent qu’il est préférable de prendre les diurétiques le matin, de sorte que le besoin d’uriner se produit principalement durant la journée - prendre ce type de médicament en soirée peut perturber votre sommeil.

Également connus sous les noms suivants :

  • Amiloride
    (Amilamont®, Midamor®)
  • Bendroflumethazide / bendrofluazide
    (Aprinox®, Neo-NaClex®)
  • Bumetanide
    (Bumex®)
  • Chlorothiazide
    (Diuril®)
  • Chlortalidone
    (Hygroton®)
  • Cyclopenthiazide
    (Navidrex®)
  • Eplerenone
    (Inspra®)
  • Furosemide / frusemide
    (Froop®, Frusid®, Rusyde®, Frusol®, Lasix®)
  • Hydrochlorothiazide
    (HydroDIURIL®)
  • Indapamide
    (Natrilix®, Apo-Indapamide®, Arifon®, Bajaten®, Cormil®, Damide®, Fludex®, Gen-Indapamide®, Idapamide®, Indaflex®, Indamol®, Indapamida®, Indapamidum®, Ipamix®, Lozide®, Lozol®, Natrilix®, Natrix®, Noranat®, Novo-Indapamide®, Nu-Indapamide®, Pressurai®, Tandix®, Tertensif®, Veroxil®)
  • Metolazone
    (Metenix®, Zaroxolyn®)
  • Polythiazide
    (Renese®, Minizide®, Nindaxa®, Natrilix SR®, Nephril®)
  • Spironolactone
    (Aldactone®)
  • Torsemide / torasemide
    (Demadex®, Torem®)
  • Triamterene
    (Dytac®, Dyrenium®)
  • Xipamide
    (Diurexan®)
  • Association de médicaments
    (Moduret®, Amil-Co®, Moduretic®, Navispare®, Frumil LS®, Froop-Co®, Fru-Co®, Aridil®, Burinex A®, Triam-Co®, Dytide®, Kalspare®, Frusene®, Aldactide®, Lasilactone®, Burinex K®, Centyl K®, Diumide-K®, Lasikal®, Neo0NaClex-K®, Dyazide®)

Retourner à la rubrique « Les médicaments de l’insuffisance cardiaque »