Que fait-il ?
Un Défibrillateur automatique implantable (DAI) est un dispositif semblable à un pacemaker et qui surveille constamment votre rythme cardiaque. S’il perçoit un problème de rythme qui n’est pas très grave, il délivre une série d’impulsions électriques indolores pour corriger le rythme cardiaque. Si cela ne fonctionne pas, ou qu’un problème de rythme cardiaque plus sérieux est détecté, le DAI délivre un petit choc électrique connu sous le nom de cardioversion. Si ce la ne fonctionne pas ou qu’un problème très grave est détecté, le dispositif délivrera un choc plus perceptible au cœur, connu sous le nom de défibrillation.

Les DAI sont généralement utilisés chez les personnes présentant un risque élevé de trouble du rythme dans les ventricules (cavités inférieures) du cœur, qui représente la cause principale de mort subite. Ces dispositifs prolongent la survie chez certains groupes de patients atteints d’insuffisance cardiaque. Les médecins choisissent souvent d’associer la resynchronisation à un DAI au sein d’un même dispositif. Dans ce cas, le dispositif est appelé CRT-D.

Où se placent-ils et comment sont-ils mis en place ?
Un DAI est généralement implanté sous anesthésie locale, juste en dessous de la clavicule. Les électrodes (fils gainés) qui en sortent sont placées dans votre cœur. L’intervention dure généralement 1 à 2 heures environ.

On insère l’électrode ou les électrodes dans une veine de l’épaule ou de la base du cou. Le cardiologue guide l’électrode dans la cavité appropriée du cœur, vérifiant sa position sur un écran radiographique et le fixe avec un point à votre épaule. L’électrode est ensuite connectée au stimulateur cardiaque et ce dernier est placé dans une petite « poche » ou un espace situé entre la peau et le muscle du thorax. Le dispositif est ensuite testé avant de refermer la plaie.

Après l’intervention
Après la mise en place de votre DAI, il est possible que vous ressentiez une certaine douleur ou gêne, ainsi qu'une contusion au site d’implantation du DAI. Cependant, ces problèmes disparaissent généralement en quelques jours. La plupart des personnes peuvent déambuler librement le jour même de l'intervention et reprendre des activités normales en 2 à 4 semaines.

Le fonctionnement et la durée de vie de la pile de votre DAI doivent être régulièrement vérifiés dans un centre spécialisé. Si la pile doit être remplacée, seul le dispositif doit être retiré (non les électrodes). La pile dure généralement entre 5 et 7 ans avant qu’il ne soit nécessaire de la changer.

Il est important que vous informiez tout médecin ou dentiste que vous êtes porteur d'un DAI avant de subir une intervention. Bien que la plupart des interventions médicales et dentaires soient peu susceptibles d’interférer avec le fonctionnement de votre appareil, certaines peuvent nécessiter des mesures de précaution minimisant tout risque d'interférence.

Les DAI peuvent parfois être détectés par les portiques de sécurité des aéroports. Cependant, le fonctionnement du dispositif en est rarement affecté. Vous devez toujours informer le personnel de sécurité que vous êtes porteur d’un DAI.

Deux types de DAI sont utilisés:

  • DAI à chambre unique
  • DAI à double double

Retourner à la rubrique « Dispositifs médicaux »