Leur action
Les anticoagulants (également connus sous le nom d'antithrombotiques) préviennent la formation et l’augmentation de volume des caillots sanguins. Ce sont des médicaments importants, car chez les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque existe un risque fréquent de formation de caillots de sang dans le cœur ou les vaisseaux sanguins.

Bien que les anticoagulants soient souvent désignés comme des fluidifiants du sang, ils ne permettent pas véritablement au sang de circuler plus facilement dans les vaisseaux. Considérez plutôt que ces médicaments permettent d'éviter que la circulation du sang ne s'arrête (qu'un caillot se forme) là où elle ne devrait pas.

La warfarine est l’anticoagulant le plus fréquent. Elle est administrée sous forme de comprimé. La dose de warfarine varie d’un individu à un autre. Votre médecin ou votre infirmière mesurera fréquemment votre INR, particulièrement au début du traitement, afin de déterminer la dose adaptée à votre cas. Il est important de ne pas oublier de prendre ses comprimés, ou de ne pas prendre de dose supplémentaire non prescrite. Si cela se produit, vous devez en informer votre professionnel de santé.

Parfois, vous recevrez une injection d'anticoagulant (généralement un type d'héparine) au lieu de la warfarine, le plus souvent en raison d’une hospitalisation pour une intervention médicale ou parce que vous avez des difficultés à avaler.

Effets secondaires
Les anticoagulants peuvent accroître la tendance au saignement, qui se traduit généralement par des ecchymoses (bleus). Le risque d'hémorragie (saignement sévère) est également accru, bien que le risque soit faible.

Conseils essentiels
Vous devez indiquer à tous vos médecins, y compris votre médecin médecin généraliste, votre dentiste et votre pharmacien, que vous prenez de la warfarine. Il est utile de porter sur soi une carte ou un bracelet d’avertissement médical permettant de signaler en cas d’urgence, que vous prenez de la warfarine.

En raison du risque d’hémorragie, il est important de prévenir immédiatement votre médecin si vous remarquez tout signe de saignement, y compris des bleus inexpliqués ou des saignements de nez, gencives, urinaires, ou intestinaux.

Également connue sous les noms suivants :

Warfarin
(Coumadin®, Jantoven®, Marevan®, Waran®)
Acenocoumarol / nicoumalone
(Sinthrome®, Sintrom®)
Phenindione 
Bémiparine sodique
(Zibor®)
Daltéparine sodique
(Fragmin®)
Enoxaparine sodique
(Clexane®)
Tinzaparine sodique
(Innohep®)
Fondaparinux
(Arixtra®)
 

Retourner à la rubrique « Les médicaments de l’insuffisance cardiaque »