Copyright détenu par DIPEx (www.healthtalkonline.org).

 

Lancer la vidéo en anglais

Décrit comment elle s'est sentie quand sa fille lui a dit qu'elle en faisait trop pour son mari.

Ma fille est très gentille. Elle dit que je devrais...., c’est une bonne chose en réalité et j’en suis tout à fait consciente, parce que c’est devenu une habitude pour lui qu’il me dise quand il veut un verre d'eau après lui avoir donné ses comprimés, , « Mon verre est vide, » et je me déplace pour aller chercher le verre, je vais dans la cuisine, je le remplis et le lui rapporte. Ma fille m’a vu le faire un jour où elle était ici en week-end et elle m’a dit, « Maman, tu ne dois pas faire ça ! » J'ai dit, « Pourquoi pas ? » Elle m’a répondu, « Parce que tu en fais un invalide, » et elle a ajouté, « Il est tout à fait capable de se lever et d’aller chercher un verre d'eau et plus tu le fais et plus tu aggraveras son état ». Et j'y ai réfléchi et je me suis dit qu’elle avait raison.

Et maintenant, parfois je dis juste, "Non, tu sais où est l'eau, va t’en chercher." Et parfois, il devient vraiment odieux, et se met en colère si je ne le fais pas. Mais parfois je ne dis rien, je reste juste assise à ma place et finalement il attrape son verre, se précipite tel un ouragan dans la cuisine et prend son verre d'eau ! [Rires]. Mais ... c’est quelque chose dont il faut être conscient : vous pouvez aggraver l’état d’une personne en courant sans cesse pour la servir, et en en faisant trop. Je pense que c'est presque aussi mauvais que, je ne sais pas, ....eh bien vous aggravez son état, vous finirez par en faire un invalide.