Copyright détenu par DIPEx (www.healthtalkonline.org).

 

Lancer la vidéo en anglais

 

Explique comment il a accepté l’idée de son décès et quelles dispositions il a prises pour ses obsèques.

Je suis conscient que je pourrais mourir à tout moment. Je suis conscient que je ne pourrais pas être ici demain. J'ai essayé d’accepter cette situation, c'est mental, j'ai pris des dispositions pour mes obsèques : je les ai payées et j’ai essayé de mettre mes affaires en ordre afin que pour la personne qui essayera de veiller sur mes biens, quelle que soit cette personne, le passage de relais soit le plus facile possible. J'ai mis mes affaires financières dans une sorte d'ordre simple et je ne m'inquiète pas pour l'avenir. J'ai fait tout ce que je pouvais pour faire face à cette éventualité, qu’importe le moment où cela arrivera, demain ou plus tard.

Mon médecin m'appelle son patient star! Et c'est encourageant pour moi, je ne sais pas si je suis vraiment son patient star ou pas, mais il m'a soutenu jusqu'à maintenant et j'ai un objectif.

Mais je ne suis pas inquiet au sujet de l'avenir. Je n'ai pas peur de la mort; j'ai peur de mourir et il y a une différence, n’est-ce pas ?. Je veux dire, si j’allais me coucher une nuit et ne me réveillais pas le lendemain matin, ce serait comme ça que j’aimerais que cela se passe, aussi simple que cela, comme tourner une page.